publié : 18 décembre 2018

Prévisions budgétaires 2019 : une baisse du taux résidentiel et d’imposants projets sur la table à dessin

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

 

 

À l’aube d’une nouvelle année, Ville de Lac-Brome présente un cadre financier où chaque citoyen pourra y trouver son compte. Alors que prend effet un nouveau rôle triennal d’évaluation, les élus optent pour abaisser le taux résidentiel. Il passe de 0,68 $ à 0,65 $ par tranche de 100 $ d’évaluation, ce qui signifie une diminution de 4,4 %.

Les taux appliqués aux bâtiments agricoles et aux terrains vagues desservis suivent la même tangente, passant respectivement de 0,68 $ à 0,65 $ et de 1,36 $ à 1,30 $, tandis que les autres taux demeurent figés. À noter que le taux des immeubles non-résidentiels, l’un des plus attractifs dans la région à 1,49 $, se maintient à un niveau identique pour une quatrième année consécutive.

Malgré ces mesures prises par le Conseil, le compte de taxes des contribuables subira une augmentation, attribuable en majeure partie à la tarification des services. À l’instar des autres municipalités dans Brome-Missisquoi, la Ville de Lac-Brome adopte dès février la collecte des matières organiques, qui correspond à l’imposition d’un tarif de 78 $, jumelé à une baisse de 20 $ du montant payé pour la collecte des déchets (de 101 à 81 $).

Pour une résidence desservie évaluée l’an dernier à 250 000 $, et dont la valeur aurait grimpé à 264 500 $ (+5,8 %) avec le nouveau rôle, la hausse est fixée à 3,5 %. L’augmentation atteint 4,3 % pour une maison non desservie.

Malgré l’augmentation moyenne de 9,34 % du rôle triennal d’évaluation, notons que pour plus des trois quarts (77 %) des résidences, l’impact net des variations associées au taux résidentiel sera de 0,8 %, soit bien en deçà de l’Indice des prix à la consommation (IPC), s’établissant à 2,2 % en octobre 2018.

« Avec notamment le dépôt du nouveau rôle, nous avions à composer avec plusieurs variables cette année et je suis fier du travail accompli par le Conseil et notre administration », indique le maire Richard Burcombe.

« Avec cet exercice budgétaire, on regarde droit devant. Les choix que nous avons faits nous donnent une marge de manœuvre nécessaire à la réalisation de nombreux projets marquants pour les générations futures, dont le réaménagement du centre-ville, dans le secteur Knowlton. »

Pour l’année 2019, les revenus projetés s’élèvent à 14,65 M$, en hausse de 7,7 %. Les dépenses devraient quant à elles atteindre 12,9 M$, laissant un excédent de 1,75 M$.

Par ailleurs, le Conseil de Ville de Lac-Brome maintient le cap au niveau des priorités pour 2019, toujours en harmonie avec le plan stratégique 2015-2020. Ainsi, il veille à moderniser les infrastructures municipales, intensifier le développement économique et démographique, miser sur la qualité de vie, protéger l’environnement et le lac Brome et affermir la gouvernance municipale et les relations institutionnelles.

Dans le même ordre d’idées, la nouvelle année ne donnera pas sa place quant aux projets importants, après 2018 et ses nombreux chantiers d’envergure, du jamais vu à Lac-Brome. Se retrouveront cette fois sous les projecteurs :

  • l’installation de la passerelle à l’anse Trestle
  • la conception des plans pour l’aménagement de la future place publique et pour le remplacement du barrage Blackwood
  • la construction d’un module de jeux d’eau
  • la rénovation de l’hôtel de ville
  • la mise en place de programmes de participation au développement économique et de revitalisation d’infrastructures commerciales
  • l’achèvement des travaux menant à la réfection du système de conduites d’aqueduc et d’égout du parc de maisons mobiles du secteur West Brome

Des investissements se traduisant par une enveloppe de 10,2 M$ pour 2019, dont 3,85 M$ proviendront de subventions.

Le projet de desserte policière commune Bromont–Lac-Brome figurera également en tête de liste des priorités au cours de la prochaine année. « Nous avons posé plusieurs actions depuis l’automne afin de sensibiliser le nouveau gouvernement en place sur notre grande volonté de joindre les rangs de Bromont pour ce qui est des services policiers, mentionne le maire Burcombe. Tous les efforts seront mis en début d’année 2019 pour faire cheminer le dossier vers le résultat espéré. »

— 30 —

Pour consulter la présentation complète du budget, cliquez ici

‹‹ Toutes les nouvelles